Application Facebook SeLoger – Maire de quartier

octobre 19, 2011 à 7:24 | Publié dans Social Networking, Viral Marketing | 3 commentaires

Seloger vient de lancer une application sur sa page Facebook qui mérite d’être mentionnée car:

  • Elle est très complète
  • Elle est très ingénieuse
  • Les applications FB dans le monde de l’immobilier ne fleurissent pas à tous les coins de rue

Le principe:

permettre aux internautes de partager des informations sur leur quartier et de faire campagne pour devenir « maire » de son quartier

Les mécanismes viraux du réseau social sont bien utilisés, il y a un gros travail derrière la création de l’application… Je vous laisse découvrir en diapos le processus.

Pourtant, je suis sceptique quand au succès de l’application.

  • Le processus bien que très simplifié reste tout de même lourd
  • Quelle motivation pour déposer ses bons plans et sa candidature? Il ne semble pas y avoir d’incentive pour décrocher le poste de maire…
  • On ne peut pas (du moins j’ai pas trouvé) créer de quartier… Or, ils ne sont pas tous présents

Ce sera sans doute plus facile de générer de l’attention en zone urbaine en tout cas.

Que peuvent faire les agents immobilier?

Ils peuvent déjà aller voir et participer dans leur quartier, et je viens d’ailleurs de retrouver Jean-Mic Moné, d’une agence immobilière à Capbreton, sur le réseau 🙂

Publicités

Comment la mise à jour Google Panda a impacté les sites web du secteur touristique?

octobre 13, 2011 à 9:08 | Publié dans e-tourisme, SEO - référencement | Laisser un commentaire

La réponse à cette question se trouve dans un guest blog sur le très populaire site etourisme.info. Je vous invite à aller consulter notre article décriptant une analyse du positionnement des sites web du secteur touristique français sur Google après la fameuse mise à jour « Panda » de mi-Août.

infographie google panda

Les motivations de Google derrière l'update Panda

Remerciements aux sites web suivants qui ont bien voulu se prêter au test:

Facebook – usage pour l’entreprise en e-tourisme

août 23, 2011 à 12:20 | Publié dans e-tourisme, Social Networking | Laisser un commentaire

Je n’avais pas eu l’occasion de poster cette présentation car je partais en vacances le lendemain de cet atelier du 14 Juin 2011 à Pau.

Il s’agit de la deuxième partie d’un séminaire d’une journée sur l’usage de Facebook pour les entreprises du secteur touristique. Atelier organisé conjointement par la CCI de Pau et le CDT 64.

On y traite des thèmes souvent négligés que sont:

  • la définition d’une stratégie éditoriale
  • la routine de gestion d’une présence sur les réseaux sociaux

La présentation est illustrée d’exemples provenant d’autres secteurs d’activité.

Google Adwords Express : Adwords plus facile et plus local.

juillet 27, 2011 à 10:14 | Publié dans Search Engine Marketing, SEO - référencement | 2 commentaires
Étiquettes : , , ,

Un Adwords où l’on ne gère pas de mot clés, moins technique, plus localisé, et donc plus adapté aux petites entreprises. Vous en rêviez? Tout part de Google Boost ( 2010) qui vise comme son nom l’indique à booster son listing Google Adresse. Un produit beta aujourd’hui amélioré et lancé sous le nom de Google Adwords Express, un nom plus explicite pour la cible visée par Google, peut être dans le but de rappeler aux utilisateurs que si ils utilisent Express ils pourraient très bien utiliser Adwords!

Le but de Google Adwords Express?

Regardez la vidéo qui est très explicite (On imagine bien Hossegor Sandwich et la pizzeria Little Princess attirant les foules par leurs allures clinquantes, tandis qu’un établissement authentique mais plus discret (je vous laisse mettre un nom) utilise Google Adwords Express) pour se faire connaître.

Comment ça marche?

Si un utilisateur tape une requête contenant une connotation locale par exemple « restaurant à hossegor », l’annonce Google Adwords Express de mon restaurant à Hossegor apparaitra comme une annonce sponsorisée Adwords, en haut de page ou sur la droite.

L’annonce contient:

  • Nom du business
  • Site Internet ( Il n’est pas obligatoire d’avoir un site internet. Un listing Google suffit)
  • Adresse
  • Téléphone
  • Étoiles / Avis des clients
  • 2 lignes ouvertes pour attirer les clients dans son établissements
  • Et un marqueur Google Maps bleu qui se démarque du marqueur rouge de vos concurrents « naturels » sur la carte.
Google Adwords Express Ad

Source Google

Désolé pour l’absence de capture d’écran de  pages de résultats françaises, mais le service n’est pas encore activé en France.

Que faut il en penser?

Premièrement ce qui frappe, c’est la simplicité d’utilisation d’Adwords Express ( à confirmer une fois testée). Google tente de toucher directement les petits commercants et entreprises en simplifiant au maximum la publicité online. La seule chose requise est de posséder un listing Google adresses.

Pour les inconvénients, nous devons rentrer un peu plus dans la technique.

Quelle est la portée du ciblage de Google Adwords Express?

En effet dans Adwords, l’annonceur achète les mots clés qui l’intéresse et restreint son annonce à l’aide de différentes techniques (ciblage, heure de diffusion, mots clés négatifs…), ce qui lui assure un contrôle absolu de sa cible. Avec Adwords Express on imagine donc qu’une annonce apparaît en fonction de l’adresse physique du business et des catégories renseignées son listing Google.

Exemple catégorie dans listing Google adresse

Possibilité de choisir jusqu'à 5 catégories pour définir son business

Exemple de catégorie "bar" pour un listing Google Adresse

Attention cependant à rester pertinent pour l'utilisateur

Google Adwords Express accentue donc l’importance des catégories d’un Listing Google Adresses. 2 solutions:

  • Remplir les 5 catégories proposer par Google et ainsi recevoir le maximum d’exposition. Problème: ce ciblage très large risque d’attirer un grand nombre de recherches non pertinentes
  • Cibler un catégorie / ou plusieurs catégories pertinente pour mon activité, pour avoir un bon taux de clic et faire baisser le cout du clic, mais en réduisant peut être mon exposition sur Google adresse

Pour des établissements touristiques ( restaurant, hotels, bars) et en attendant l’arrivé de Google Offers en France il peut être très intéressant de booster son trafic soit vers sa page Google Adresse soit vers son site et de profiter de manière créative des deux lignes ouvertes d’une annonce Google Adwords Express.

Enfin être un des premiers à utiliser se service peut se révéler un gros avantage vu l’importance que Google accorde à l’historique d’un compte ainsi qu’au niveau du coût par clic que l’on imagine plus faible en l’absence de compétition.

L’avis de TripleLootz:

On ne sait pas encore quel sera le coût du clic de ce service, mais on voit clairement la faiblesse principale: Faire confiance à Google pour le choix des mots-clés… Une agence immobilière risque de voir sa « pub » apparaître lorsque l’internaute cherche: diagnostic immobilier, location maison… Si Google utilise le même système que sur Adwords pour déterminer le coût du clic (en se basant sur le taux de clic: plus je suis pertinent = moins je paye), alors, l’outil ne sera intéressant que si on veut dépenser de petits budgets.

En tant qu’entrepreneur que pensez-vous de ce nouveau service?

Le Bon Coin, dans l’immobilier comme dans la vente de sèche cheveux… Pourquoi est-il si fort?

février 16, 2011 à 9:46 | Publié dans ergonomie - design, Web strategy | Un commentaire

Hier lors d’une formation référencement à Nîmes, le déjeuner fut marqué par une discussion sur le succès du Bon Coin?

Il faut savoir que dans l’immobilier (mais c’est aussi vrai pour la vente de sèche cheveux, de ceintures et de vignettes panini), le Bon Coin est devenu une des principales sources de contacts. (Derrière le référencement pour les agences immobilières les plus futées :))

le Bon Coin: un succès dans l'immobilier

Il fait pas rêver ce look?

La question étant; comment se fait-il que Le Bon Coin soit un succès sachant que:

  • Le site est moche
  • Le site n’est pas fonctionnel: pas possible de mettre en place une alerte pour être mis au courant des nouveautés par exemple
  • Il ne jouit pas d’un bon référencement
  • Il ne fait pas non plus de pub!!!

Bref, si « Bon Coin » est aujourd’hui le deuxième mot-clé le plus tapé en France derrière « Facebook », c’est uniquement grâce au bouche à oreille.

Un des participants à la formation est parti acheter le dernier numéro de Capital, pour qu’on puisse éplucher les éléments qui ont fait selon l’auteur d’un article sur le Bon Coin, le succès de ce site:

  • simplicité par rapport aux concurrents: l’idée étant de donner directement accès au numéro de téléphone du vendeur, de tout avoir en trois pages en gros: accueil > recherche > détails
  • le prix: ou plutôt l’absence de prix. La gratuité était apparemment unique lorsqu’ils se sont lancés il y a 4 ans. Tous les concurrents étaient payants! Ils pensaient d’ailleurs ne rester gratuit que quelques temps, mais les revenus publicitaires se sont avérés plus intéressants que prévus.
  • la recherche régionale: alors que le web permet justement de pouvoir acheter un appareil photo reflex à l’autre bout du pays, Le Bon Coin a joué la carte régionale en favorisant la mise en relations de personnes qui sont proches géographiquement. De cette manière, il existe des « web chineurs » qui sont collés au BonCoin pour savoir tout ce qui se vend localement, de la maison à la machine à laver, dans le but de ne pas rater la bonne affaire.

Au niveau des revenus, la moitié est assurée par la pub, l’autre moitié par les professionnels de l’immobilier. Donc ils espèrent trouver d’autres professions (concessionnaires, vendeurs électroménager…) pour arrondir les fins de mois!

A noter que l’actionnaire principal du Bon Coin a annoncé qu’il ne comptait surtout pas changer le design!

Facebook pour les entreprises: Atelier à la CCI des Landes

février 7, 2011 à 2:47 | Publié dans Social Networking | Un commentaire

Vous trouverez ci-dessous les diapos de ma présentation faite ce matin, 7 Février 2011, à l’antenne Chambre de Commerce et d’Industrie des Landes à Dax.

Nous avons discuté de Facebook, des opportunités et des risques de se lancer dans le développement d’une présence sur ce réseau social. Nous avons parlé des différentes tactiques envisageables: profil, page… de l’interaction avec le bouton j’aime et l’open graph protocol. Cela me fait penser qu’il y a quasiment deux ans, je publiais un article sur la création d’une page Facebook pour l’entreprise. Le temps passe vite, mais les principes changent peu (du moins là dessus).

Rencontre e-tourisme.biz – l’Etourisme en Aquitaine

novembre 9, 2010 à 7:57 | Publié dans e-tourisme, Web Marketing | Laisser un commentaire

Aujourd’hui se déroulaient les rencontres e-tourisme.biz à Anglet confrontant la filière TIC représentée par les prestataires du groupement d’entreprises PEBA avec les institutionnels du tourisme en Aquitaine.

Voilà quelques pépites notées pendant l’intervention de ces institutionnels (présentations qui avaient lieu le matin):

  • 85% des touristes qui visitent l’Aquitaine habitent hors du territoire Aquitain)
  • 50% des touristes viennent entre Juillet et Août
  • Les 3 hébergements les plus sollicités sont les hôtels, les chambres d’hôtes et les campings, et leurs parts de marché sont équivalentes
  • En Aquitaine nous avons 16% de mobinautes
  • 20% des touristes se connectent au web pendant leurs vacances
  • j’ai découvert pour la première fois la plateforme zevisit.com qui est un « annuaire » de guides audios

Après les tables rondes instructives du matin, les prestataires TIC ont animé des ateliers. Le mien traitait de visibilité et de web marketing pour l’établissement touristique. J’ai eu l’occasion de faire intervenir le directeur du CDT des Landes (site officiel du tourisme dans les Landes) sur notre collaboration à l’occasion de l’événement Printemps des Landes

Vous trouverez le diaporama ci-dessous.

N’hésitez pas à me contacter sur ludovic[AROBASE]triplelootz.com si vous souhaitez en parler!

Nouvel affichage des résultats locaux (carte) sur Google

octobre 29, 2010 à 8:23 | Publié dans SEO - référencement | 3 commentaires

Il m’arrive environ 234 fois par jour d’aller sur Google et…. Grande surprise il y a quelques minutes, l’affichage de la page de résultats a radicalement changé!

Google a modifié le look des résultats locaux (résultats provenant de Google Adresse) et habituellement affichés à côté d’une carte.

Impressions à chaud:

Les résultats « carte » sont moins facile à ignorer car ils sont intégrés aux résultats texte. On le voit avec SeLoger qui sort premier sans information « locale » devant des agences.

Même sans adresse Se Loger reste bien placé!

Il semble donc que Google fasse un mix entre l’algorithme des résultats locaux (avant 7 résultats au maximum s’ajoutaient à côté de la carte) et des résultats « naturels » (les 10 résultats de la première page), pour sortir une page de résultats dont le nombre de « snippets » est variable. Ce « mix » s’illustre par la présence de l’hôtel 4 étoiles à Hossegor – les Hortensias du Lac, qui était, avant le changement, bien placé en référencement local (2ème de mémoire), mais loin de la première page en référencement « naturel ». On le voit en milieu de page à présent.

La quantité et la qualité des avis utilisateurs prennent encore d'avantage d'importance!

Autre exemple, avec l’agence immobilière Orpi Moné à Capbreton qui était 2ème en référencement naturel mais 4ème sur la carte sur « immobilier capbreton »

Il faut être bon en local et en naturel

Enfin, Google ne fait pas la distinction, ou mal, entre les établissements pour lesquels l’info « adresse » est cruciale (exemple: hôtel, agence immo…) et ceux pour lesquels elle l’est moins. On le voit avec la recherche hôtel Landes qui montre le Comité Départemental de Tourisme avec son adresse, alors que celui-ci n’est pas un hôtel, mais présente l’ensemble des hôtels dans les Landes.

Affichage d'adresses pour des sites portails

L’impact sur l’effort de référencement:

  • En référencement naturel, il devient crucial de soigner son référencement « local » aussi bien que « naturel » pour les établissements possédant une adresse. On peut également s’attendre à ce que ceux-ci reçoivent nettement plus de clics au détriment des « portails » (n’ayant pas d’adresse locale).
  • En référencement commercial, une apparition sur les liens sponsorisés en haut de page (par opposition à la colonne de droite) devient encore plus décisive, vu que la colonne de droite se voit encombrée par une carte. On le voit avec le groupement immobilier Orpi des Landes, et son lien commercial au dessus des résultats « locaux », qui bizarrement apparaisse encore différemment sur cette recherche.

L'importance d'être en haut sur les liens commerciaux

Petite dernière vérification…. 🙂

voilà qui est rassurant!

Update: j’ai l’impression que les résultats changent régulièrement, j’ai retapé certaines requêtes, et les résultats diffèrent, Google est peut être en train de mettre en place la fonctionnalité!

N’hésitez pas à me contacter à ludovic[arobase]triplelootz.com pour parler de ces changements!

Google instant – impact sur le référencement naturel et commercial

septembre 9, 2010 à 6:56 | Publié dans Search Engine Marketing, SEO - référencement | Laisser un commentaire

Il y avait longtemps qu’une telle nouvelle n’avait pas secoué la sphère SEO (anglais pour « optimisation pour les moteurs de recherche »). Certes, la sortie de Facebook Places a eu son importance, mais son impact différé sur le marché français la rend forcément beaucoup moins intéressante…

Aujourd’hui, Google Instant était sur quasi toutes les sources de mon tableau de bord « igoogle ». Alors après avoir comparé les points de vue voilà un guide « digéré » pour vous.

Google Instant, en quoi ça consiste?

Plus besoin de cliquer sur « entrée » ou sur le bouton « search » pour voir arriver des résultats, google les présente au fur et à mesure que vous tapez.

google instant - fonctionnement

Impact de Google instant sur le référencement naturel

Moins de résultats d’un côté…

Le fait de devoir se concentrer sur la barre de recherche affichant les suggestions, et voir les résultats qui s’affichent en temps réel et évoluent juste en dessous, risquent de faire en sorte que l’utilisateur utilise moins le ‘scroll’ pour voir les résultats de bas de page. Donc logiquement, Google Instant devrait renforcer l’importance des 3 premiers résultats.

Plus de résultats de l’autre…

Par contre, vu que Google affiche des recommandations et que l’utilisateur a un feedback instantané sur la qualité des résultats, il est envisageable qu’il passe plus de temps à affiner sa requête. Donc l’utilisateur devrait voir plus de résultats qu’auparavant, dans le même laps de temps. Je pense donc que l’importance du « snippet » (le résultat que google affiche) a augmenté.

Avantage à ceux donc qui se posent la question de créer des snippets séduisants.

Cette particularité en amène une autre… Vu qu’on voit plus de résultats, les résultats « non classiques » (dans leur format) devraient être plus attirants, ce sont:

  • les liens commerciaux de la partie centrale
  • les résultats géolocalisés sur la carte
  • les images et vidéos (résultats dits « universels »)
  • et pour ceux qui suivent…. les « rich snippets » devraient être d’autant plus importants!
  • Impact de Google Instant sur le référencement commercial

    Une question plutôt qu’un avis arrêté… Vu que les impressions (nombre de fois où l’annonce est vue par un utilisateur) devraient augmenter, les stats sont un peu faussées… Je pense que Google Instant est positif pour les liens commerciaux, surtout les liens commerciaux dans la zone saumonée.

    regardez comme le lien commercial ressort avec google Instant

    Regardez comme le lien sponsorisé ‘saumon’ ressort bien… Il est placé juste en dessous des « choix de recherche » qui sont les premiers éléments qu’on regarde; maintenant que les résultats apparaissent à la volée, l’œil est attiré vers le bas, on a encore plus de chances de s’attarder sur le résultat sponsorisé

    Par conséquent, il pourrait devenir d’autant plus important d’apparaître dans les 3 premiers résultats commerciaux, car cette zone devrait générer un taux de clic encore plus significatif (par rapport à la colonne de droite). Cela se traduit par plus d’argent dans la poche de Google!

    Google Instant et la personnalisation

    Il semblerait qu’il y ait un lien fort entre Google Instant et la personnalisation des résultats. Aujourd’hui, l’outil n’est disponible que lorsqu’on a un compte utilisateur Google, mais la fonctionnalité devrait être disponible pour tous les utilisateurs dans le futur.
    La personnalisation amène une donnée importante dans le référencement: l’utilisateur qui connait et apprécie déjà votre site a plus de chances de vous trouver dans les résultats.

    Quelques articles sur Google Instant: (en anglais)

    Avis et explications de Matt Cutts
    Avis de Aaron Wall de SEOBook

Bouton Like de Facebook, Open Graph Protocol et nouvelle API

avril 24, 2010 à 9:01 | Publié dans Social Networking | 5 commentaires
Étiquettes : , , ,

Facebook a « lancé » trois actions en simultané, assez reliées entre elles, qui vont très probablement changer la face des sites web à contenu un tantinet social. C’est encore l’article de Duct Tape Marketing que j’ai trouvé le plus parlant parmi les nombreux blogs ayant traité l’information.

Pour commencer, vous pouvez regarder la keynote du fondateur de Facebook, elle n’apporte pas grand chose si ce n’est la vision de l’entreprise au sujet du web social.

Le nouveau bouton « like »

Tout d’abord, on retrouve un bouton « like » Facebook, dont l’usage bien connu sur le réseau social, va pouvoir être adapté à toute page web. L’idée va plus loin qu’un bouton « partager » puisque le bouton « like » apporte une notion de « social graph »

le nouveau bouton like de Facebook

Note: le social graph correspond à votre cercle de relations sur le web, en l’occurrence ici, votre cercle de relations sur facebook.

On aura la possibilité de savoir lesquels de nos amis « aiment » ce contenu, et cette action sera bien sur publiée sur notre mur.

Plus d’informations sur le bouton like et les autres « social plugins »

L’Open Graph Protocol

La différence avec Facebook Connect, c’est la volonté de Facebook d’ouvrir votre social graph au web, sans en garder l’usage exclusif. On va ainsi utiliser de métas données (balises de codes qui pourront être comprises par toutes les machines) pour décrire les éléments qui doivent être partagés:

  • le titre: La vie est un long fleuve tranquille
  • le type: film
  • etc….

Sachant que ces informations pourront être comprises par tous.

Plus d’informations sur le Open Graph Protocol

La nouvelle Graph API

Facebook Connect permet déjà aux webmasters de faire intéragir leur contenu web avec Facebook dans les deux sens:

  • Se loger avec un compte facebook
  • Récupérer du contenu Facebook pour l’usage du site: comme une photo de profil par exemple
  • Publier du contenu sur Facebook quand des actions sont réalisées sur le site: comme publier un commentaire par exemple

La nouvelle Graph API apporte plus de simplicité et plus de fonctionnalités pour faciliter l’interaction entre les sites web et la plateforme facebook.

Le reste, c’est du technique, et c’est ici!

Impact pour les sites web

  • Ceux qui ont du contenu à connotation virale devraient sauter sur l’occasion d’intégrer ne serait-ce qu’un bouton « like ».
  • Ceux qui possèdent une page Fan Facebook, devraient considérer l’intégration d’un social plugin avec du contenu en provenance de Facebook!
« Page précédentePage suivante »

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.