Blog dans un marché niche = acquisition sans effort via moteurs de recherche

mars 14, 2008 à 8:51 | Publié dans pub - advertisement, SEO - référencement, Web strategy | 2 commentaires

[Attention c’est un case study – l’article est un peu long]

Au printemps dernier, avec plusieurs amis surfeurs sur la côte sud Landaise, nous avons cette idée:

Créer un site de surf report artisanal et local, dans lequel on trouve un récapitulatif des conditions de surf du jour, comme si c’était un ami qui appelait de la page… »

Un « surf report » consiste à détailler les conditions de surfs (vagues + vents + houle + marée).

Contrairement au cas d’une start-up web, nous évitons les questions du genre: est ce que quelqu’un l’utilisera, est ce que ça peut rapporter de l’argent, combien cela va-t-il couter…
Il n’y aura pas de structures, et je prendrais une demi-journée pour mettre en place l’interface web. Le reste, c’est quelques minutes par jour pour regarder les conditions et mettre en ligne le report.

Au niveau des recherches sur google, nos résultats sont excellents pour quelques mots clés intéressants:

– hossegor surf report = 3ème
– capbreton surf report = 3ème
– seignosse surf report = 3ème
– landes surf report = 10ème
– surf report = 2ème
– surf forecast = 7ème

surf à Bells Beach Australie

et au niveau des keywords, les gens trouvent notre site avec (top 5):
– surf report = 907
– yoursurfreport = 150
– surf report hossegor = 116
– surf reports = 97
– hossegor surf report = 76

Vu que c’est un blog, les gens ne voient généralement que la page d’accueil et vu que la page d’accueil montre le report du jour, peu de visiteurs cherchent ou naviguent vers d’autres pages.
Mais on s’aperçoit que dès que l’on met un peu de mots clés dans un report, il est trouvé par certaines personnes sur les moteurs de recherches et donc se distingue de la masse de messages journaliers.

Les deux pages suivantes ont été les deux plus vues après la page d’accueil:
un report avec un titre très explicite
la page des surf forecast

On a également un pic de pages vues en Mars le jour (le 12) ou j’ai mis les news sur le tsunami qui a réduit en miettes une partie de l’Estacade de Capbreton.

Donc voilà le constat:

  • – très bon sur les moteurs de recherche
  • – notre public semble être friand d’infos qui dépassent le cadre des reports
  • – nous avons un public de surfeurs uniquement, et de surfeurs qui s’intéressent au surf dans les Landes, soit une cible très caractéristique.

La Gravière, surf, hossegor

Il est probablement temps de passer à l’action, et de commencer à prendre au sérieux ce site, ou tout au moins lui donner la chance de rapporter un peu d’argent.
Il existe plusieurs manières de présenter de la pub sur yoursurfreport.com….

1) Affiliation: comme sur Estim

Le plus: facile à gérer, pas de démarche commerciale à faire; en 1heure on a de la pub sur le site sous forme de liens ou de bannière. On choisit qui l’on veut comme annonceur sur notre site
Le moins: pas beaucoup de choix; surtout dans le surf… Ca marche avec des commissions sur les ventes principalement, donc peu de chances de rapporter gros.

2) Google Adsense: comme sur AlloSurf sur la gauche

Le plus: facile à gérer, pas de démarche commerciale à faire; en 1heure on a de la pub sur le site sous forme de liens. C’est rémunéré au clic ou à l’impression, donc pas besoin qu’il y ait des ventes pour qu’on gagne de l’argent.
Le moins: je choisis pas totalement qui je veux (c’est possible, mais pas automatique), donc c’est pas forcément très ciblé, l’exemple l’illustre bien. En plus, y a pas trop de choix non plus en terme d’annonceurs Surf.

3) Passer par une régie publicitaire – exemple de ViewSurf

Le plus: la régie fait du démarchage à notre place.. ils trouvent les annonceurs, et nous sommes payés en fonction du traffic qu’on attire sur notre site….
Le moins: ca rapporte pas énorme, car on a pas beaucoup de pages vues (les gens viennent principalement pour la page d’accueil = le report) en plus la régie prend une commission, pour un travail que l’on pourrait gérer nous même vu le peu d’emplacements possible et la taille humaine du site.

4) On démarche les annonceurs nous mêmes!

Le plus: on fixe le prix, on fait jouer nos contacts dans les boîtes de surf, ca peut aussi intéressé les acteurs locaux, car notre contenu est ciblé localement (promotion d’événements….)
Le moins: on perd du temps à trouver des annonceurs

5) L’article sponsorisé: je publie sur le blog une revue / analyse d’un nouveau site web / produit ou meme service, et la
marque à l’origine du service nous paye (plus d’infos)

Le plus: Très approprié pour un blog, c’est facile à faire, et ca apporte du contenu plus intéressant que de la pub sèche à nos lecteurs
Le moins: il faut trouver des annonceurs et à une moindre mesure ca peut endommager l’image du blog (peut on faire confiance à ce que vous écrivez, si vous glissez de la pub dans des articles?)

Nous sommes dans un contexte précis; local, population de surfeurs exclusivement, ils lisent le report régulièrement, ils nous trouvent sur les moteurs de recherche facilement…..
Il nous est possible de combiner plusieurs modèles pour la pub: mettre des bannières d’affiliations, puis préparer une page ou on propose à quelqu’un de mettre une pub pendant 1 semaine pour X euros, puis faire aussi des articles sponsorisés pour présenter les nouvelles combis ou sites de météo…

[Note: excusez le ton personnel utilisé dans l’article, c’est un texte issu d’un email envoyé directement aux personnes avec qui le site a été crée. Des personnes qui n’ont pas de notions de web marketing, mais je pense que le cas pratique illustre bien les choix possibles pour « gagner de l’argent sur internet » sans pour autant s’investir à outrance.]

[Note 2: il sera intéressant de voir comment cet article se classe par rapport à yoursurfreport sur des mots clés tels que surf report dans les moteurs de recherches]

Publicités

2 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Intéressant cet article. Au niveau de la monétisation, est-ce que ça marche suffisament pour faire un complément de revenus?

  2. Bonjour Alban,

    Ce blog ne génère pas de revenus, si c’est ta question:
    Je ne fais pas d’articles sponsorisés, je n’ai pas de bannières….

    Mais si ta question c’est:
    Est ce qu’un blog peut faire un complément de revenus, sache que plusieurs bloggers gagnent leur vie.

    Qu’est ce que ca représente?

    Un concept
    Un style de blog
    Une promotion web 2.0 (seeding = je commente, je lie (de lien pas de lire), donc je suis lu)
    Un marché Niche


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :